LA MÉTHANISATION

DESCRIPTION DU PROCESSUS BIOLOGIQUE | VALORISATION DU BIOGAZ | VALORISATION DU DIGESTAT |

La méthanisation est une transformation de la matière organique en biogaz et en digestat dans un milieu anaérobie maintenu à une température de 38°C. La valorisation du biogaz permet d’obtenir de l’électricité, de la chaleur, du biométhane ou du biométhane carburant (bioGNV). La méthanisation permet également la production de digestats valorisables dans le cadre d’un plan d’épandage.

La méthanisation est un processus naturel de recyclage de la matière organique fermentescible, dans un milieu sans oxygène, due à l’action de nombreux micro-organismes qui transforment la matière organique en biogaz et en digestat. Cette transformation se décompose en 4 grandes étapes : l’hydrolyse, l’acidogénèse, l’acétogénèse et la méthanogénèse. Elle a lieue naturellement dans certains milieux, tels que les marais, mais peut être mise en œuvre volontairement par l’homme dans des unités dédiées appelées « digesteurs » et dans des conditions contrôlées (température, étanchéité, absence d’oxygène, faible pression, etc.).

La méthanisation conduit à la production d’un gaz, appelé biogaz, composé de méthane (CH4) à 60% et de dioxyde de carbone (CO2) à 40%, qui est valorisable sous forme d’énergie en électricité et en chaleur grâce à un moteur de cogénération, en biocarburant ou qui peut être injecté dans le réseau de gaz naturel après une étape de purification, devenant du biométhane.

Méthanisation schéma

La méthanisation, de nombreux avantages ! 

This is a text block. Click the edit button to change this text..

Pour l'agriculteur

  • Création d’une nouvelle activité
  • Revenu complémentaire stable sur 15 ans
  • Amélioration agronomique des effluents
  • Renforcement du lien agriculteur/territoire

Pour le voisinage

  • Réduction des odeurs liées au stockage et à l’épandage des effluents
  • Production locale et vente d’électricité, de chaleur ou de biométhane

Pour l'environnement

  • Captage des émissions de CH4
  • Substitution des énergies fossiles et fissiles
  • Substitution des engrais minéraux
  • Réduction du transport des déchets

Réduction des émissions de gaz à effet de serre

Pour la collectivité

  • Création d’une filière locale de traitement des déchets
  • Gain en autonomie énergétique du territoire
  • Potentialités d’activités nouvelles (installation d’un utilisateur de chaleur à proximité)

Chaque substrat organique produit une quantité de méthane qui lui est propre. Quelques exemples couramment utilisés en méthanisation sont présentés :

pouvoirs-methanogenes

En termes énergétiques, 1mde méthane correspond à 10kWh, ce qui équivaut aux quantités présentées ci-dessous, pour les ressources suivantes :

schéma-ressources

La décomposition de la matière organique fournit également un produit riche en humus et partiellement stabilisé, appelé digestat, qu’il est ensuite possible de valoriser comme fertilisant naturel et organique pour l’agriculture.

Décomposition de la matiere organique